Aménagements cyclables

LE CYCLISTE EST UN USAGER DE LA ROUTE

Chaque été, en Montérégie comme ailleurs, des milliers de cyclistes se déplacent en vélo pour de multiples raisons (aller au travail ou à l’école, faire une sortie en famille). La pratique du vélo est une activité bénéfique pour la santé mais elle n’est pas sans risque. L’absence de sécurité peut freiner ou décourager les adeptes et ceux qui désirent utiliser davantage leur vélo. Elle augmente également le risque de blessures autant sur la route que sur les aménagements cyclables.

Alors que 44 % des Montérégiens roulent à vélo au moins six fois par année, soit 547 000 personnes, environ 300 cyclistes sont hospitalisés en moyenne chaque année dans la région. Entre 2000 et 2005, huit cyclistes sont décédés en moyenne par année. Dans près de 90 % des cas, le décès est survenu suite à une collision avec un véhicule à moteur. Les blessures à la tête sont la première cause de décès et de séquelles permanentes chez les cyclistes. Dans la plupart des chutes à vélo, le cycliste est projeté avec force sur le véhicule ou la chaussée, c’est pourquoi le port du casque est le meilleur moyen pour se protéger.

Code de la sécurité routière

Le Code de la sécurité routière s’applique aux cyclistes parce qu’ils sont des usagers de la route. Ils doivent respecter la signalisation et rouler dans le même sens que les véhicules pour garantir leur sécurité. Un manquement au Code expose les cyclistes à une amende et, pour ceux qui détiennent un permis de conduire, à l’inscription de points d’inaptitude à leur dossier de conduite.

Conseils

Rouler à vélo demande une conduite vigilante, le port d’équipement protecteur et le respect du Code. En tout temps, il est recommandé de :

  • Porter un casque afin de se protéger contre les blessures à la tête qui sont souvent graves et mortelles.
  • Circuler à droite de la chaussée (dans le même sens que les automobilistes).
  • Redoubler de prudence aux intersections en établissant un contact visuel avec le chauffeur du véhicule avec qui on partage la route.
  • Respecter la signalisation routière ;
  • Équiper son vélo de phares avant et arrière, de réflecteurs dans les roues et sur les pédales et porter des vêtements clairs ou fluorescents puisque les cyclistes sont peu visibles à la noirceur.

Aménagements cyclables sécuritaires

La Montérégie est la région qui offre le plus vaste réseau cyclable au Québec. Avec ses 600 km d’aménagements cyclables, elle regorge d’itinéraires propices à la pratique de cette activité. Bien que le développement des réseaux cyclables sécuritaires soit un moyen efficace pour améliorer la pratique du vélo, tous les aménagements ne sont pas conçus de façon à éviter le risque de collision et de blessure. Par exemple, les voies cyclables qui permettent une circulation dans les deux sens d’un seul côté de la rue représentent de trois à dix fois plus de risques aux intersections que les aménagements cyclables où la circulation est permise dans une seule direction. La vigilance des cyclistes est donc de mise.

Pour en savoir plus

L'Institut national de santé publique du Québec

L’Agence de la santé publique du Canada recommandations pour les enfants

Sécurijeune

Trouver un service

Carte du réseau de la montérégie 

Voir la
carte

Carte du réseau de la montérégie 

Voir la
carte

Appelez info-santé