Monoxyde de carbone

PROTÉGEZ VOTRE FAMILLE AVEC UN AVERTISSEUR DE MONOXYDE DE CARBONE

Chaque année en Montérégie, on dénombre une centaine de cas d’intoxications au monoxyde de carbone. Le monoxyde de carbone (CO) est un gaz très toxique qui peut être mortel. Il est d’autant plus dangereux car il est impossible à détecter sans l’aide d’appareils spécialisés puisqu’il n’a ni odeur, ni couleur.

Si les véhicules et les appareils à combustible sont bien utilisés et entretenus, la quantité de CO produite ne présente généralement pas de danger pour la santé. Toutefois, leur mauvais fonctionnement ou leur utilisation dans un endroit clos ou mal ventilé peuvent entraîner une intoxication.
 
Des systèmes de chauffage au bois, à l’huile et au gaz mal entretenus, des appareils à combustion défectueux, une mauvaise ventilation des lieux, voilà les principales causes d’intoxications au monoxyde de carbone.
 

Avertisseur de monoxyde de carbone

L’intoxication au CO est facile à prévenir. L’avertisseur de monoxyde de carbone est un dispositif efficace, peu couteux et simple à utiliser. Il mesure en permanence la concentration de monoxyde de carbone dans l’air de la maison, et déclenche l’alarme sonore avant la présence d’un risque pour la santé.
 

À propos des avertisseurs de CO

  • Il faut installer un ou plusieurs avertisseurs, dès qu’une source potentielle de monoxyde de carbone y est présente (système de chauffage à combustion, voiture en marche dans un garage, etc.);
  • Placer les avertisseurs aux endroits recommandés par le fabricant;
  • Les avertisseurs doivent être certifiés;
  • On doit prendre soin de vérifier la date d’expiration de l’avertisseur;
  • Attention de ne pas confondre avertisseur de monoxyde de carbone et détecteur de fumée ; il s’agit de deux appareils distincts n’ayant pas la même fonction : un détecteur de fumée ne détecte pas le monoxyde de carbone.
 

Symptômes d’une exposition au CO

Les principaux symptômes d’une intoxication légère sont des maux de tête, des étourdissements, des nausées, des vomissements et de la fatigue. Des expositions plus importantes peuvent causer des évanouissements, des convulsions, le coma et même la mort.
 

Actions préventives à faire

En plus de se procurer des avertisseurs, voici quelques gestes à poser pour éviter les intoxications au monoxyde de carbone :  
  • Faire vérifier le système de chauffage au combustible par un entrepreneur qualifié au moins une fois par année ou lors d’une modification ou du remplacement de ce système;  
  • S’assurer que la cheminée et les conduits d’évacuation de la fournaise ou du foyer soient en bon état;  
  • Faire ramoner périodiquement la cheminée ;
  • Vérifier le bon fonctionnement des appareils à combustible utilisés à l’intérieur (chaufferettes au kérosène, au pétrole ou au gaz, réfrigérateurs, cuisinières et sécheuses au gaz ou au propane);  
  • S’assurer de la bonne ventilation de l’endroit où se trouve l’appareil produisant du monoxyde de carbone;  
  • Lorsqu’on utilise une génératrice, il est important de toujours l’installer à l’extérieur de la maison;
  • L’hiver, avant de mettre le moteur de son véhicule en marche, enlever la neige autour de ce dernier en prenant soin de bien dégager le tuyau d’échappement.
 

Que faire si l’avertisseur de CO sonne?

Si l’on présente des symptômes (mal de tête, nausées, fatigue, étourdissements)
  • Quitter immédiatement les lieux;
  • Appeler le 911 ou le Centre anti-poison du Québec au 1 800 463-5060;
  • Ne pas réintégrer les lieux avant d’avoir reçu l’avis d’un expert.

Si l’on n’a pas de symptôme 

  • Fermer l’alimentation en combustible;
  • Appeler le 911;
  • Quitter les lieux;
  • Ne pas réintégrer les lieux avant d’avoir reçu l’avis d’un expert.

Pour en savoir plus

Trouver un service

Carte du réseau de la montérégie 

Voir la
carte

Carte du réseau de la montérégie 

Voir la
carte

Appelez info-santé