Mots-clés
Code postal ou adresse (optionnel)

Politique d'allaitement

CISSS de la Montérégie-Est

À l’instar du Canada et d’autres pays industrialisés, 85 % des mères du Québec, et 89 % de celles sur le territoire du CISSS de la Montérégie-Est, initient l’allaitement à la naissance. Toutefois, ces taux diminuent de façon importante au courant des premières semaines de vie du nouveau-né.

Les pratiques cliniques conformes aux normes de l’Initiative des amis des bébés (IAB) permettent l’atteinte des objectifs d’allaitement des mères en termes de durée et d’exclusivité.

La recherche scientifique démontre que l’allaitement est le mode d’alimentation à privilégier pour les bébés. En effet, l’allaitement comble de façon optimale les besoins nutritionnels, immunologiques et affectifs reliés à la croissance et au développement de l’enfant. En outre, l’absence d’allaitement contribue notamment à l’augmentation du risque et de la sévérité des maladies chez les enfants, telles que les otites, les infections respiratoires et les gastroentérites, ainsi que du risque de cancer du sein et des ovaires chez les mères. Conséquemment, l’allaitement est important pour toute la société.

Nonobstant ce qui précède, certaines femmes ne peuvent pas allaiter ou décident, sur la base d’une décision éclairée, de ne pas allaiter leur nouveau-né. Ces femmes ainsi que leurs proches ont besoin de soutien pour apprendre à nourrir leur enfant.

Les pratiques cliniques issues du programme de l’Initiative des amis des bébés (IAB) font partie des pratiques favorables à l’allaitement reconnues, entre autres, par Agrément Canada et la Société canadienne de pédiatrie auxquelles tous les établissements de santé sont invités à se conformer. Ces pratiques placent l’accueil du nouveau-né et la décision éclairée de la mère, relative au mode d’alimentation de son enfant, au coeur du programme IAB.

Tous les CLSC du réseau local de services Pierre-Boucher et un de ceux du réseau local de services Richelieu-Yamaska, du CISSS de la Montérégie-Est, ont obtenu l’agrément IAB et ils doivent maintenir l’adhésion aux meilleures pratiques exigées par ce programme pour conserver cette reconnaissance. Les trois hôpitaux et les autres CLSC du CISSS de la Montérégie-Est sont aussi en démarche pour être agréés.

Téléchargements