Historique

  Voici l'historique de nos installations :

 

 

CLSC-CHSLD de la MRC d'Acton a été constitué le 22 avril 2002 avec la fusion du CLSC La Chênaie, implanté en 1983, et du Centre d'accueil Acton Vale, fondé en 1979. L'établissement dessert un bassin d'environ 16 000 personnes résidant dans huit municipalités. Le budget se chiffre à 8,2 millions. Le CLSC compte 60 employés et le Centre d'hébergement, 103. Le Centre d'hébergement héberge 81 personnes et son centre de jour accueille quelque 75 personnes par semaine.

Le CLSC-CHSLD des Patriotes compte cinq installations dont deux centres d'hébergement : le Centre d'hébergement de Montarville, à Saint-Bruno, fondé en 1979 et agrandi en 1996, qui regroupe 117 lits d'hébergement, 33 lits en unité prothétique et 5 lits de répit-dépannage et compte 230 employés; le Centre d'hébergement Marguerite-Adam, à Beloeil, fondé en 1977. Au Centre Marguerite-Adam, l'on dénombre 70 lits d'hébergement et 92 employés. Trois installations composent la mission CLSC avec 237 employés. Le budget total est de - 22 415 462 millions. L'établissement dessert un bassin de 98 000 personnes résidant dans 12 municipalités.

Le CLSC-CHSLD des Maskoutains est né, en novembre 1996, de l'intégration du CLSC des Maskoutains, implanté en 1985, et du Centre Andrée-Perrault, autrefois la Villa des Frênes, fondée en 1968. Cinq installations constituent l'établissement dont un centre d'hébergement qui accueille 70 personnes. Le personnel se compose de 408 membres dont 295 au CLSC et 113 au Centre d'hébergement. Le budget se chiffre à 20,3 millions. Le CLSC-CHSLD dessert un bassin d'environ 80 000 personnes résidant dans 18 municipalités, dont la moitié dans la ville de Saint-Hyacinthe.

Réseau Santé Richelieu-Yamaska comporte une double mission : un centre hospitalier de soins généraux et spécialisés, l'Hôpital Honoré-Mercier, autrefois l'Hôpital Saint-Charles fondé en 1902, ainsi qu'un centre d'hébergement, l'Hôtel-Dieu de Saint-Hyacinthe, fondé en 1838. L'Hôpital regroupe 253 lits et le Centre d'hébergement, 465 lits. Le budget de l'établissement s'élève à 114 983 573 $. 2 108 personnes y travaillent. L'Hôpital dessert les territoires des trois CLSC de la sous-région Richelieu-Yamaska.

 Haut de page

Hôpital Honoré-Mercier

Hôpital Saint-Charles, Centre hospitalier Honoré-Mercier,
Réseau Santé-Richelieu-Yamaska et CSSS Richelieu-Yamaska

1902 Ouverture à la demande de Monseigneur Louis-Zéphirin Moreau, du premier hôpital de Saint-Hyacinthe : Hôpital Saint-Charles.
1928 Construction du nouvel Hôpital Saint-Charles sur l'emplacement actuel. Hôpital Saint-Charles (1930)
1930 Ouverture du nouvel Hôpital Saint-Charles.
1964 Nouveau nom : Hôpital Général de Saint-Hyacinthe.
1968 Création de la Corporation de l'Hôpital Honoré-Mercier.
1971 Inauguration de l'Hôpital Honoré-Mercier (13 novembre 1971) - Oeuvre d'art. Hôpital Honoré-Mercier (1971)
1980 Changement de nom : Centre hospitalier Honoré-Mercier inc.
1993 Construction d'une nouvelle salle d'urgence et ouverture le 26 avril 1994 - Oeuvre d'art.
1994 Unification du Centre hospitalier Honoré-Mercier et de l'Hôtel-Dieu de Saint-Hyacinthe sous l'appellation Réseau Santé Richelieu-Yamaska (RSRY). Unification Hôpital Honoré-Mercier, pavillon Saint-Charles et Hôtel-Dieu de Saint-Hyacinthe
1998 Mai - Lancement de l'Exposition itinérante de Réseau Santé Richelieu-Yamaska et le CLSC-CHSLD des Maskoutains lors de la Journée internationale de la santé organisée pour le 250e de la Ville de Saint-Hyacinthe.
2001 Réhabilitation du C.H. Honoré-Mercier.
2002

100e anniversaire Premier Hôpital Saint-Charles :

2004 Construction du pavillon Hervé-Gagnon :
2004 Création du Centre de santé et de services sociaux Richelieu-Yamaska depuis le 14 juillet 2004, regroupant les CLSC-CHSLD des Patriotes, de la MRC d'Acton, des Maskoutains et Réseau Santé Richelieu-Yamaska.
2007

Fin des travaux de réhabilitation du C.H. Honoré-Mercier.

Hôpital Honoré-Mercier

 Haut de page

CLSC de la MRC-d'Acton

1980 Au début de l'année 1980, un groupe de représentants ayant à coeur le développement d'une offre de service et de soins de santé sur le territoire de la MRC d'Acton se réunissaient pour faire une demande officielle pour obtenir un Centre local de services communautaires (CLSC).
1981 Le 4 décembre 1981, après plusieurs démarches, le comité reçoit officiellement l'aval du ministère des Affaires sociales pour la création d'un CLSC pour la région d'Acton Vale. On l'a notre CLSC
1983 À sa création, on lui avait donné le nom de CLSC Marcelle-Bertrand, en l'honneur d'une religieuse et bénévole d'Acton Vale. Il a changé quelques temps plus tard, pour être offcieillement inauguré le 20 août 1983 sous le nom du CLSC La Chênaie.
1988 Le CLSC La Chênaie fête ses cinq ans. Le CLSC La Chênaie fête ses cinq ans
1998 En décembre 1998, le CLSC La Chênaie et le Centre d'hébergement de soins de longue durée (CHSLD) de la MRC d'Acton se sont regroupés sous une seule Direction générale et un seul conseil d'administration.
2002 En avril 2002, les deux établissements se sont fusionnés pour devenir le CLSC-CHSLD de la MRC d'Acton. CLSC de la MRC-d'Acton
2004 Création du Centre de santé et de services sociaux Richelieu-Yamaska depuis le 14 juillet 2004, regroupant les CLSC-CHSLD des Patriotes, de la MRC d'Acton, des Maskoutains et Réseau Santé Richelieu-Yamaska
2005 Le 22 juin, la direction du CSSS Richelieu-Yamaska a inauguré l'agrandissement des locaux du CLSC. En plus de l'ajout d'une halte-garderie et d'un local pour l'allaitement, la salle d'attente a bénéficié d'un réaménagement complet qui préserve la confidentialité tout en offrant un meilleur confort.
2008 Le CLSC de la MRC-d'Acton fête 25 années de soins et de services. Le CLSC de la MRC-d'Acton fête ses 25 ans

Haut de page

CLSC des Maskoutains

1981 Le 30 novembre 1981, un comité a été formé pour l'implantation d'un CLSC à Saint-Hyacinthe.
1982 Mars - Le comité fait une demande de charte au Ministère des Affaires sociales.
1983 Octobre - Le ministre Pierre-Marc Johnson annonce la mise sur pied officielle et la nomination du conseil d'administration provisoire.
1984 Décembre - Nomination de M. Jules Robert, à titre de directeur général du CLSC des Maskoutains.
1985 Juillet - Arrivée des premiers employés dans les locaux du CLSC, situé au 2650, rue Morin, à Saint-Hyacinthe ainsi que le transfert du Département de santé communautaire de l'Hôpital Honoré-Mercier. CLSC des Maskoutains, rue Morin
1985 Septembre - Transfert du personnel en provenance du Centre de services sociaux, mettant un terme à la phase de mise en place du CLSC des Maskoutains.
1992 Inauguration de l'agrandissement des locaux du siège social.
1993 Octobre - Ouverture du Projet d'intervention communautaire Cascades (PIC Cascades) au centre-ville de Saint-Hyacinthe pour répondre aux besoins spécifiques d'un quartier défavorisé. PIC Cascades
1993 Décembre - Ouverture du point de chute Aux Quatre-Vents desservant la population de Saint-Barnabé Sud, Saint-Bernard de Michaudville, Saint-Jude et Saint-Louis. Point de service Aux Quatre-Vents
1995 Juin - Entrée en vigueur de la ligne Info-Santé du CLSC des Maskoutains, remplaçant le service téléphonique « Contact Santé » créé en août 1992.
1996 Novembre - Fusion entre le CLSC des Maskoutains et le Centre d'hébergement de soins de longue durée Andrée-Perrault. Nouvelle appellation : CLSC-CHSLD des Maskoutains.
1998 Mai - Lancement de l'Exposition itinérante de Réseau Santé Richelieu-Yamaska et du CLSC-CHSLD des Maskoutains lors de la Journée internationale de la santé organisée, et ce, dans le cadre du 250e de la Ville de Saint-Hyacinthe.
2001 Création du Point de service Gauthier qui accueille la Direction des ressources humaines et informationnelles, la Direction des services professionnels, le bureau de santé, l'équipe de santé au travail, l'équipe de promotion-prévention et organisation communautaire. Point de service Gauthier
2002 En mai, le centre de prélèvements reçoit sa clientèle au Point de service Gauthier.
2004 Création du Centre de santé et de services sociaux Richelieu-Yamaska depuis le 14 juillet 2004, regroupant les CLSC-CHSLD des Patriotes, de la MRC d'Acton, des Maskoutains et Réseau Santé Richelieu-Yamaska
2008 Juin - Les services du CLSC des Maskoutains relocalisés temporairement, pour un an, dans le Bloc C (près de l’Hôpital Honoré-Mercier).
Bloc C de l'Hôpital Honoré-Mercier
2008 Avril - Ouvertutre du Point de service Centre-ville. Point de service Centre-ville
2009 Le 11 mai, le personnel du CLSC emménage dans leurs nouveaux locaux du 1015, rue Gauthier, à Saint-Hyacinthe. CLSC des Maskoutains
2010 17 mai - Inauguration du CLSC des Maskoutains. Inauguration du CLSC des Maskoutains

Haut de page

CLSC des Patriotes

1984 Création du CLSC La Vallée des Patriotes.
1985 Avril - Nomination de M. Jean-Yves LeBlanc à titre de directeur général.
1985 Mai - Le CLSC obtient son premier permis d'exploitation.
1987 Juin - Le personnel du CLSC emménage dans leurs nouveaux locaux, rue Duvernay à Beloeil. CLSC des Patriotes, rue Duvernay
1989 Juin - Le CLSC célèbre ses 5 ans d'existence.
1994 Septembre - Le CLSC célèbre ses 10 ans.
1994 Ouverture d'un centre de services à Saint-Bruno, appelé Point de service Saint-Bruno. Point de service Saint-Bruno
1996 Août - Fusion du CLSC La Vallée des Patriotes et des CHSLD Monts et Rivières. Nouvelle appellation : CLSC-CHSLD La Vallée du Richelieu.
2001 En novembre, les services de maintien à domicile s'installent dans les locaux de l'Argile Bleue, à Mont Saint-Hilaire. Point de service l'Argile bleue
2004 Création du Centre de santé et de services sociaux Richelieu-Yamaska depuis le 14 juillet 2004, regroupant les CLSC-CHSLD des Patriotes, de la MRC d'Acton, des Maskoutains et Réseau Santé Richelieu-Yamaska.
2008 Octobre - Le personnel emménage dans leur nouveau CLSC au 300, rue Serge-Pepin à Beloeil. CLSC des Patriotes
2008

Une oeuvre de Gilbert Poissant au CLSC des Patriotes
Un pommier centenaire en fleurs orne désormais la salle d’attente du nouveau CLSC. L’artiste hilairemontais Gilbert Poissant signe cette verrière, réalisée dans le cadre de la politique d’intégration des arts à l’architecture du gouvernement du Québec.

Oeuvre d'art du CLSC des Patriotes
2009 Création d'un nouveau service de Centre de consultations spécialisées permettant l'accès à des médecins spécialistes au CLSC des Patriotes.
2010 Le 10 mai, le CLSC des Patriotes inaugure son nouveau CLSC. Inauguration du CLSC des Patriotes

Centre d'hébergement Andrée-Perrault

1968

Juillet 1968 - Ouverture de la Villa des Frênes. Cet établissement pour personnes âgées a été fondé grâce aux efforts concertés de citoyens de la région qui avaient, à l'instigation de Mme Andrée G. Perrault, formé un comité provisoire et mis ensuite sur pied une corporation chargée de la construction.

À l'origine, la Villa des Frênes se composait d'un établissement d'hébergement de 47 lits et de 30 logements. Ces derniers ont graduellement été transformés en lits d'hébergement jusqu'au début des années 80, pour atteindre finalement un total de 77 lits.

1972 Construction d'une annexe comprenant 20 nouveaux logements. Ces logements pour personnes âgées ont été administrés par le Centre, mandaté pour ce faire par la corporation propriétaire, jusqu'au déménagement de la Villa des Frênes.
1995

Le 25 octobre, le Centre Andrée-Perrault ouvre ses portes et accueille les résidents de la la Villa des Frènes. Le Centre offrait 64 places d'hébergement permanent et deux lits d'hébergement temporaire.

Avec les Centres Montarville, à Saint-Bruno et Marguerite-Adam, à Beloeil, le Centre Andrée-Perrault faisait partie du Centre d'hébergement et de soins de longue durée Monts et Rivières.

1995 7 novembre - Inauguration du Centre Andrée-Perrault.
1996 Création d'une nouvelle entité : le CLSC-CHSLD des Maskoutains, à la suite de la fusion du Centre Andrée-Perrault et du CLSC des Maskoutains.
1998 Mai - Lancement de l'Exposition itinérante de Réseau Santé Richelieu-Yamaska et le CLSC-CHSLD des Maskoutains lors de la Journée internationale de la santé organisée dans le cadre du 250e de la Ville de Saint-Hyacinthe.
2004

En juillet 2004, la création du Centre de santé et de services sociaux Richelieu-Yamaska, se fait par la fusion de Réseau Santé Richelieu-Yamaska (Centre hospitalier Honoré-Mercier et l'Hôtel-Dieu-de-Saint-Hyacinthe), des trois CLSC et des cinq CHSLD des MRC-d'Acton, des Maksoutains et de la Vallée-du-Richelieu.

Le Centre d'hébergement Andrée-Perrault fait partie de cette organisation et offre présentement 66 lits d'hébergement permanent, pour la plupart en chambres simples bien que l'on y retrouve quatre chambres doubles.

Centre d'hébergement Andrée-Perrault

Centre d'hébergement de l'Hôtel-Dieu-de-Saint-Hyacinthe

1838 Construction par Messire Crevier de la Maison Jaune.
1840 Arrivée des Sœurs de la Charité à Saint-Hyacinthe et don à cette communauté de la Maison Jaune afin qu'elles puissent exercer leur œuvre de charité en accueillant les malades.
1857 Construction d'une nouvelle maison en briques et bénédiction d'une aile en 1859. Elle fut terminée vers 1876.
1870 Démolition complète de la Maison Jaune.
1895 Achat d'un édifice par les Sœurs de la Charité de Saint-Hyacinthe. Celui-ci devient l'Hospice Saint-Antoine.
1917 Dévastation par les flammes d'une partie de l'Hôtel-Dieu.
1924 Bénédiction du nouvel Hôtel-Dieu (édifice actuel).
1967 Acquisition de l'Hôtel-Dieu par le gouvernement
1973 L'Hôtel-Dieu devient une corporation laïque et un centre hospitalier de soins prolongés spécialisé en géronto-gériatrie.
1998 Mai - Lancement de l'Exposition itinérante de Réseau Santé Richelieu-Yamaska et le CLSC-CHSLD des Maskoutains lors de la Journée internationale de la santé organisée pour le 250e de la Ville de Saint-Hyacinthe.
2000 Rénovations de l'Hôtel-Dieu - Construction de l'aile A. Rénovations de l'Hôtel-Dieu de Saint-Hyacinthe (Année 2000)
2001 Fin des rénovations des unités de vie
2004 Création du Centre de santé et de services sociaux Richelieu-Yamaska depuis le 14 juillet 2004, regroupant les CLSC-CHSLD des Patriotes, de la MRC d'Acton, des Maskoutains et Réseau Santé Richelieu-Yamaska

Haut de page

Centre d'hébergement de Montarville

1979

Le 28 septembre - Inauguration du Centre Montarville. Cet établissement a vu le jour grâce à M. Richard Grisé, homme d'affaires issu d'une famille souche de Saint-Bruno. M. Grisé avait un rêve : voir s'ériger dans sa ville un centre qui hébergerait les personnes âgées en perte d'autonomie. Dans sa conception originale, le Centre comportait 90 lits.

Différentes ailes sont baptisées en l'honneur de personnalités influentes de la région :

  • M. Philias Grisé qui a tenu la boutique de forge à Saint-Bruno, tout en pratiquant son métier de barbier; il a aussi été conseiller municipal et maire de la ville.
  • M. Wilfrid Robert a, quant à lui, fait l'exploitation d'une ferme et tenu le magasin général de Saint-Bruno.
Centre d'hébergement de Montarville
1981 Janvier 1981 - Inauguration du Centre de jour. À tous les jours, une dizaine de personnes sont amenées au Centre à l'aide d'un minibus pour participer à diverses activités ayant comme objectif de maintenir leur autonomie. Une équipe spécialisée les accueille et applique un programme spécialement conçu à leur intention.
1990 Le Centre songe à augmenter le nombre de places à 155 lits. Des travaux de construction sont alors entrepris et on procède à l'ouverture de 65 lits supplémentaires.
1993 Regroupement Monts et Rivières avec les Centres de Montarville, Marguerite-Adam de Beloeil et Andrée-Perrault de Saint-Hyacinthe
1996 Été 1996, la nouvelle aile Eugénie-Dulude, en l'honneur de la mère de M. Marcel Dulude, maire de Saint-Bruno, dont la maison était toujours ouverte pour les nécessiteux, accueille ses premiers résidents.
1996 Fusion des Centres Montarville et Marguerite-Adam avec le CLSC pour devenir le CLSC-CHSLD des Patriotes sous la direction de M. Jean-Yves LeBlanc.
2004

En juillet 2004, la création du Centre de santé et de services sociaux Richelieu-Yamaska, se fait par la fusion de Réseau Santé Richelieu-Yamaska (Centre hospitalier Honoré-Mercier et l'Hôtel-Dieu-de-Saint-Hyacinthe), des trois CLSC et des cinq CHSLD des MRC-d'Acton, des Maksoutains et de la Vallée-du-Richelieu.

Le Centre d'hébergement de Montarville fait partie de cette organisation et offre présentement 136 lits.

2009 Le 22 octobre, le Centre d'hébergement de Montarville célèbre ses 30 ans. Les résidents, les bénévoles et les employés du centre ont été conviés à une cérémonie commémorative. Le Centre d'hébergement de Montarville fête ses 30 ans

Centre d'hébergement de la MRC-d'Acton

1978 24 avril - Première pelletée de terre.                         
1978 6 novembre - Entrée en fonction de M. Maurice Coutu, premier directeur général.
1979 30 janvier - Embauche de premiers employés : Mme Yvette Beauregard, directrice des soins, M. Claude Witty, chef des ressources alimentaires, M. Normand Labbé, ouvrier entretien général, Mme Louise Landry, secrétaire – réceptionniste et M. André Couture, commis sénior à la comptabilité.                  
1979 Juin - Création du premier comité des bénévoles : Mme Antoinette Ouimet
4 juin - Accueil des premiers bénéficiaires : M. et Mme Léonidas et Albina Gaucher.
1980 20 décembre - Inauguration officielle du Centre d’accueil d’Acton Vale. Centre d'hébergement de la MRC-d'Acton
1981 28 avril - Création du conseil des médecins, dentistes et pharmaciens (CMDP) :
Dr Luc Labrèque, premier président.
1982 17 novembre - Début des activités du Centre de Jour.
1984 Septembre - Acquisition du minibus.
1984 12 novembre - Choix du sigle pour représenter le centre « Clé superposée diagonalement à deux triangles formant un support
carré. » Signification : Posséder une clé rend possible l’accès et est étroitement lié au droit d’y habiter, ce qui rappelle à chacun des bénéficiaires qu’il est bien chez lui. Le fond divisé en deux parties se veut un symbole de passage d’une façon de vivre à une autre.
1985 Avril - Construction de la pharmacie.
1986 Octobre - Embauche d’une ergothérapeute.
1987 24 août - Agrandissement de la bâtisse de 2 660 p.c. pour les besoins du Centre de Jour.
1988 Avril - Transformation de l’entrée principale et construction d’un patio couvert à l’arrière.
1989 Décembre - Réfection du poste de garde au rez-de-chaussée.
1990 5 décembre - Fête de la première centenaire, Mme Rose-Alma Caouette de Sainte-Christine.
1991 Entrée des cinq premiers lits électriques.
1991 Décembre - Déménagement de la chapelle dans un espace du Centre de Jour.
1992 15 mars - Deuxième bénéficiaire à célébrer son centième anniversaire, M. Henri Touchette.
1992 Printemps - Création d’un parc sécuritaire à l’extérieur, achat d’une balançoire pour fauteuils roulants, aménagements de sentiers asphaltés.
2004 Création du Centre de santé et de services sociaux Richelieu-Yamaska depuis le 14 juillet 2004, regroupant les CLSC-CHSLD des Patriotes, de la MRC d'Acton, des Maskoutains et Réseau Santé Richelieu-Yamaska
2009 Le mercredi 2 décembre, le centre d'hébergement fête ses 30 ans. Centre d'hébergement de la MRC-d'Acton fête ses 30 ans

Haut de page

Centre d'hébergement Marguerite-Adam

 

1976 Levée de la première pelletée de terre marquant la mise en chantier.
1977 Le Pavillon Beloeil ouvre ses portes aux premiers résidents. Le Pavillon Beloeil est devenu le Centre Marguerite-Adam, du nom d'une dame de la région qui a vécu au siècle dernier. Le terrain sur lequel avait été érigée la Providence Saint-Victor, lui appartenait. Cette dame avait épousé André Gadbois et ce sont aux filles de leur fils, Victor Gadbois, que revient le mérite d'avoir converti la demeure familiale en lieu d'hébergement pour les démunis. Centre d'hébergement  Marguerite-Adam
1987 Le centre d'hébergement célèbre ses 10 ans.
2004 Création du Centre de santé et de services sociaux Richelieu-Yamaska depuis le 14 juillet 2004, regroupant les CLSC-CHSLD des Patriotes, de la MRC d'Acton, des Maskoutains et Réseau Santé Richelieu-Yamaska

Haut de page

Trouver un service

Carte du réseau de la montérégie 

Voir la
carte

Carte du réseau de la montérégie 

Voir la
carte

Appelez info-santé