Portrait des services en Montérégie

Les services préhospitaliers d’urgence sont encadrés par la Loi sur les services préhospitaliers d’urgence (Loi 96). Ils ont pour mission d’assurer, en tout temps, à l’ensemble de la population qui fait appel à ses services, une réponse appropriée, efficiente et de qualité ayant pour objectif la réduction de la mortalité et de la morbidité de la personne en détresse, et ce, en fonction de standards de qualité reconnus.

La Loi 96 encadre l’organisation des services préhospitaliers d’urgence et favorise leur intégration et leur harmonisation à l’ensemble des services de santé et des services sociaux. Elle identifie aussi les services à mettre en place, les différents acteurs de cette organisation et précise les droits, rôle et responsabilité de ces derniers.

 

La chaîne d’intervention préhospitalière

L’on entend par l’appellation services préhospitaliers d’urgence l’ensemble des maillons qui constitue la chaîne d’intervention préhospitalière :

  • Le premier intervenant
  • Le centre 9-1-1
  • Le Centre de communication santé (CCS) Alerte Santé
  • Ressource premiers répondants
  • Ressources ambulancières

Les interventions médicales sont assurées par du personnel formé et qualifié à savoir les premiers répondants et les techniciens ambulanciers/paramédics.

Ces intervenants qui agissent en complémentarité l’un de l’autre fournissent à une personne dont l’état de santé le requiert les soins nécessaires requis à partir du moment de la prise en charge jusqu’à l’arrivée à l’hôpital.

L’organisation des services préhospitaliers en Montérégie

D’une superficie de 11074 km2 et comptant une population de près de 1 500 000 personnes, la Montérégie est desservie par 16 entreprises ambulancières qui disposent de plus de 100 véhicules positionnés stratégiquement pour répondre aux appels d’urgence de la population et du réseau de la santé.

La Montérégie est subdivisée en 24 zones de service d’ambulance. Une zone de service d’ambulance est un territoire qui est délimité par une ou plusieurs municipalités d’une même région sociosanitaire. Plus de 600 techniciens ambulanciers/paramédics sont habilités pour répondre aux besoins de cette population.

Le secteur préhospitalier est en constante évolution. Pour assurer son maintien de compétence, le technicien ambulancier/paramédic reçoit l’équivalent de 32 heures de formation par année.

L’ensemble des interventions impliquant des actes médicaux fait l’objet d’un processus d’assurance qualité et d’amélioration continue.

À ce jour, les services ambulanciers effectuent plus de 110 000 transports de bénéficiaires par année. Parmi ce nombre d’interventions, l’on dénombre entre autres :

  • 1300 cas d’arrêt cardiorespiratoire;
  • 500 cas d’assistance respiratoire;
  • 8000 cas d’administration de médicaments;
  • 350 interventions de traumas majeurs.


Lien vers le site du ministère de la Santé et des services sociaux - section services ambulanciers

Trouver un service

Carte du réseau de la montérégie 

Voir la
carte

Carte du réseau de la montérégie 

Voir la
carte

Appelez info-santé