Grippe (Influenza)

Où se faire vacciner contre l'influenza?

La vaccination annuelle contre l'influenza débutera le 1er novembre 2015. Obtenez de l'information sur les lieux et dates de vaccination en consultant votre territoire de votre centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS).

Trouver mon territoire (Carte de la Montérégie par territoires ou par municipalités)

 

CISSS de la Montérégie-Ouest

 

CISSS de la Montérégie-Centre

 

CISSS de la Montérégie-Est

   

Vaccination contre l'influenza 

Informations sur le vaccin contre l'influenza

Le fonctionnement d'un vaccin

Se faire vacciner, c’est s’offrir la meilleure protection contre certaines maladies graves. Lorsqu’une personne reçoit un vaccin, ses cellules de défense commencent à fabriquer des anticorps qui seront gardés en mémoire si le virus, qui cause réellement la maladie, entre dans le corps. C’est une réaction protectrice naturelle qui prend effet dans les 10 à 14 jours suivant l’administration du vaccin. Les vaccins représentent la méthode la plus efficace pour prévenir certaines maladies infectieuses, comme la grippe, aussi appelée l’influenza.

Contrairement à certaines fausses croyances, le vaccin ne cause pas la grippe ! Il est sécuritaire et la majorité des symptômes ressentis après la vaccination sont bénins et de courte durée.

 

Une vaccination annuelle importante

La vaccination annuelle contre la grippe débutera le 1er novembre 2015. Un nouveau vaccin est offert chaque année en fonction des virus en circulation durant l’hiver, car ils se modifient annuellement. Le vaccin est efficace contre les souches de grippe les plus susceptibles de circuler pendant l’hiver, incluant le virus de la grippe pandémique A(H1N1).

     

Un vaccin gratuit pour certains groupes

►►► Le vaccin est offert gratuitement
 aux personnes vulnérables et à leurs proches
◄◄◄ 

Toute autre persone peut recevoir le vaccin à faible coût. Il est disponible dans certains CLSC des centres intégrés de santé et de services sociaux (CISSS), dans certaines pharmacies et dans plusieurs cliniques médicales de la Montérégie.

 

Les clientèles vulnérables

Puisque certaines personnes sont considérées plus à risque de développer des complications, le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec offre gratuitement le vaccin contre la grippe à certaines clientèles considérées vulnérables. On parle des:

  • enfants âgés de 6 à 23 mois;
  • adultes âgés de 60 ans et plus;
  • personnes de 2 ans et plus ayant un système immunitaire affaibli, celles présentant une obésité importante ou celles atteintes d'une maladie chronique, comme une maladie du coeur, des poumons ou des reins, le diabète, le cancer, l'asthme et les femmes enceintes présentant une telle condition peu importe le stade de leur grossesse.
  • femmes enceintes en bonne santé pendant les 2e et 3e trimestres de leur grossesse.

 

Asthme 60 ans et + Diabètes Immuno-
supprimées
Maladies cardiaques
Asthme Fiche 60+ Fiche diabète Fiche immunosupprimés Fiche maladies cardiaques
Version anglaise Version anglaise Version anglaise Version anglaise Version anglaise

Comment protéger les bébés?

Bien que les enfants de moins de six mois soient considérés à risque, le vaccin n’est pas recommandé pour eux, car le système immunitaire du nourrisson ne permet pas une bonne réponse à ce vaccin. Il est donc important que les parents et les proches des tout-petits, susceptibles de leur transmettre l’infection, soient vaccinés. En effet, les personnes vaccinées contre cette maladie protègent celles qui ne le sont pas en évitant de leur transmettre la grippe.

 

Le flumist, un vaccin sans piqûre pour les enfants

Depuis quatre ans, un vaccin intranasal est disponible et recommandé pour les enfants de 2 à 17 ans atteints d’une maladie chronique ou vivant avec une personne vulnérable. Ce vaccin est approuvé au Canada depuis 2010 et est largement utilisé aux États-Unis depuis 2003. Ce vaccin est administré en vaporisation nasale, soit un jet dans chaque narine. Lorsque le vaccin est vaporisé, les virus affaiblis sont rapidement reconnus par le système immunitaire et amènent le développement des défenses qui permettront à l’organisme de se protéger contre la maladie.

Haut de la page

Prévention et symptômes de l'influenza

Comment prévenir l'influenza et les autres virus saisonniers?

Le lavage des mains est un moyen efficace pour réduire le risque de contracter le virus de l’influenza et les autres virus respiratoires et pour éviter de contaminer son entourage. Aussi souvent que nécessaire, il faut :

  • Se laver les mains avec de l’eau et du savon (le savon antibactérien n’est pas nécessaire).
  • Se couvrir la bouche et le nez avec un mouchoir de papier lorsqu’on tousse ou éternue.
  • En l’absence d’un mouchoir de papier, tousser dans le pli du coude ou dans la partie supérieure du bras.
  • Jeter les mouchoirs dans une poubelle, puis se laver les mains.
  • Éviter de visiter des personnes âgées ou souffrant d’une maladie chronique lorsqu'on est malade.

 

Les symptômes et complications de l’influenza

La grippe est une infection très contagieuse des voies respiratoires causée par un virus. Elle se manifeste par de la fièvre, des douleurs musculaires, de la fatigue, une toux sèche, des éternuements, des courbatures, des maux de tête et de gorge, bref, un malaise généralisé qui dure plusieurs jours. La grippe est contagieuse et peut affecter sérieusement la santé des personnes, même celles qui sont habituellement en bonne forme physique. La grippe peut causer une bronchite ou une pneumonie. La grippe peut entraîner des complications graves pour les jeunes enfants, les personnes âgées et les gens atteints d’une maladie chronique et c’est pour cette raison que le vaccin est offert gratuitement aux groupes de personnes chez qui les risques de complications sont plus élevés. Chaque année, la grippe est liée à de nombreux cas d’hospitalisations et de décès au Québec.

 

Tableau comparatif : Influenza (grippe) et Rhume

La grippe et le rhume sont des infections des voies respiratoires. Ils sont souvent confondus, car leurs symptômes se ressemblent. Le rhume est toutefois plus fréquent et plus banal que l’influenza.

Les symptômes et leur gravité peuvent varier selon l’âge et l’état de santé. 

Symptômes

Influenza (Grippe)

Rhume

Fièvre

- Habituelle 
- Température entre 38 °C et  
  40 °C (entre 100,4 °F et 104 °F)
- Début soudain

- Rare

Toux

- Habituelle
- Début soudain
- Habituelle
- Légère ou modérée

Maux de tête

- Habituels
- Parfois intenses

- Rares

Douleurs et courbatures

- Habituelles
- Parfois intenses

- Rares

Fatigue

- Habituelle
- Intense
- Durée : quelques jours, parfois
  plus

- Habituelle
- Légère

Nausées et vomissements

- Habituels, surtout chez les 
  enfants
- Souvent accompagnés de
  diarrhée et de douleurs au
  ventre chez les enfants

- Habituels
- Légers

Écoulement nasal et congestion du nez

- Rares

- Habituels

Éternuements

- Rares

- Habituels

Mal de gorge

- Rare

- Habituel

Douleur thoracique
(douleur à la poitrine)

- Parfois
- Intense
- Parfois
- Légère ou modérée

Source : Portail santé mieux-être du gouvernement du Québec

 

Quand consulter?

Haut de la page

Infections à pneumocoque

Le pneumocoque est une bactérie qui se trouve dans les voies respiratoires. L'infection à pneumocoque peut causer une pneumonie, une méningite (infection des enveloppes du cerveau) ou une bactériémie (infection du sang) et les complications possibles sont la surdité, des dommages permanents au cerveau, et la mort.


Il existe deux vaccins contre les infections à pneumocoque et leurs complications. L’un d’eux est recommandé et gratuit pour les personnes âgées de 65 ans ou plus, de même que pour les personnes âgées de 2 à 64 ans ayant une condition médicale qui augmente leur risque d’infection grave au pneumocoque. Informez-vous auprès du CLSC ou de votre médecin.

Pour plus d'information, consultez le site du ministère de la Santé et des Services sociaux.

Haut de la page

S'informer sur le Web

Pour prendre une bonne décision au sujet de la vaccination, il faut des informations justes et vraies! Bien s’informer sur Internet, c’est possible à condition de savoir repérer les sites Web à contenu fiable. Toutefois, les sites Internet crédibles sont souvent noyés parmi des sites n’ayant aucun fondement scientifique. Les sites gouvernementaux et les sites d’associations médicales nationales reconnues sont des sources fiables pour s’informer. Rappelons qu’il est également possible d’obtenir de l’information sur la vaccination auprès de son médecin ou de son centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS). Voici quelques sources d’information que nous suggérons :

Haut de la page

Trouver un service

Carte du réseau de la montérégie 

Voir la
carte

Carte du réseau de la montérégie 

Voir la
carte

Appelez info-santé

survey hosting