Mots-clés
Code postal ou adresse (optionnel)

Les personnes de 85 ans et plus sont invitées à se faire vacciner

CISSS de la Montérégie-Centre

Longueuil, le 24 février 2021 – La vaccination en fonction des groupes d’âge s’amorce sous peu dans la Montérégie. Les personnes nées en 1936 ou auparavant sont invitées à prendre rendez-vous dès jeudi le 25 février pour se faire vacciner. La vaccination de ces personnes débutera le 11 mars en Montérégie.

Ces personnes doivent prendre rendez-vous en ligne en consultant la page Québec.ca/vaccinCOVID, ce qui constitue le moyen le plus simple et le plus rapide pour prendre rendez-vous. Pour ceux et celles qui n’ont pas accès à Internet ou qui éprouvent des difficultés à l’utiliser, il est possible de composer le 1 877 644-4545 pour recevoir du soutien.

« Le début de la vaccination de la population marque une étape très importante dans la campagne de vaccination en cours. J’invite personnellement toutes les personnes de 85 ans et plus à prendre rendez-vous sans tarder. Par la suite, les gens de différents groupes d’âge seront appelés à se faire vacciner. Nous vous invitons seulement à faire preuve de patience », indique Dre Julie Loslier, directrice de santé publique de la Montérégie.

 

Plusieurs sites de vaccination prêts à recevoir les Montérégiens

Depuis plusieurs mois, la Montérégie s’est préparée à vacciner la population en ouvrant une quinzaine de sites dans différentes parties du territoire. Les rendez-vous seront donnés à celui qui est situé le plus près du lieu de résidence de chaque personne. D’autres lieux de vaccination pourront s’ajouter selon les besoins. Pour en savoir plus sur la campagne de vaccination, consultez ce lien : https://www.santemonteregie.qc.ca/vaccination-contre-la-covid-19-en-monteregie

« Le déploiement de la campagne de vaccination auprès de la population nous donne beaucoup d’espoir dans la lutte contre cette pandémie. Même après avoir reçu le vaccin, les gens devront demeurer vigilants puisque le vaccin prend plusieurs semaines avant d’être efficace. Le virus circule encore, des variants plus contagieux ont été identifiés au Québec. Nous devons donc continuer à suivre les mesures de santé publique pour continuer à protéger les personnes les plus vulnérables », précise Dre Loslier.