Mots-clés
Code postal ou adresse (optionnel)

Lutte à la maltraitance

 

La maltraitance envers les personnes aînées peut exister dans tous les milieux.

Souvent gardée sous le silence, l’ampleur du phénomène demeure difficile à mesurer. Au Canada, on estime que 4 à 7 % des personnes aînées vivent de la maltraitance.

Vous pensez vivre de la maltraitance ou êtes préoccupé par la situation d’une personne aînée dans votre entourage? De l’aide peut vous être apportée.

 

Comment reconnaître la maltraitance?

Il y a maltraitance quand un geste singulier ou répétitif, ou une absence d’action appropriée, intentionnelle ou non, se produit dans une relation où il devrait y avoir de la confiance, et que cela cause du tort ou de la détresse chez une personne aînée.

Il s’agit d’un phénomène social complexe pouvant se manifester sous différentes formes.

Psychologique
Par exemple : manipuler, humilier, insulter, menacer, surveiller à outrance, isoler socialement.

Physique
Par exemple : Bousculer, frapper, alimenter de force, refuser de prêter assistance, administrer de manière inadéquate la médication (ne pas respecter les doses ou la fréquence prescrite, etc.).

Sexuelle
Par exemple : avoir des attitudes ou des propos suggestifs, faire des blagues à connotation sexuelle, priver d’intimité, obliger une promiscuité.

Matérielle ou financière
Par exemple : faire des pressions pour modifier un testament, réaliser des transactions bancaires sans consentement, ignorer l’aptitude de la personne à bien comprendre sa situation financière.

Organisationnelle
Par exemple : avoir du personnel mal formé, offrir des services inadaptés aux besoins.

Âgisme
Par exemple : infantiliser, mépriser, montrer de l’indifférence, avoir des propos âgistes.

Violation des droits
Par exemple : imposer un traitement médical, omettre d’informer la personne sur ses droits, refuser le droit de choisir, voter, avoir son intimité, pratiquer sa religion.

Couple personnes agées

Comment soutenir une personne qui vit de la maltraitance?

  • Offrez votre temps et écoute, sans jugement, auprès de l’aîné qui vit de la maltraitance. Offrez-lui de l’accompagner dans ses démarches si elle le souhaite.
     
  • Informez la personne qu’il existe des ressources d’aide et qu’elle peut les consulter en toute confidentialité.
     
  • Il est normal qu’une personne qui vit de la maltraitance puisse se sentir triste, en colère, avoir des idées noires, avoir peur ou se sentir humilié. Demeurez compréhensif et assistant à son égard.
     
  • Contactez un intervenant de la Ligne Aide Abus Aînés ou de votre CLSC pour guider vos démarches. La maltraitance est complexe et difficile à encadrer pour les proches et les témoins. Solliciter de l’aide est naturel.
     
  • N’hésitez pas à composer le 911 si la personne est en danger.

 

L’effet positif de la bientraitance

On peut contribuer à prévenir la maltraitante en adoptant certains comportements, dont la bientraitance. La bientraitance constitue une manière d’être, d’agir et de dire en plaçant au premier plan le respect des besoins et des attentes des personnes aînés. Les personnes en situation de vulnérabilité, notamment celles en perte d’autonomie, sont particulièrement concernées par la bientraitance, parce qu’elles ont plus de difficultés à faire connaître leurs souhaits et leurs choix.

La bientraitance ne se réduit pas à éviter la maltraitance. C’est une véritable culture de bien-être de la personne.

Elle vise également la dignité, l’épanouissement, l’estime de soi, l’inclusion et la sécurité de la personne. Elle s’exprime par des attentions, des attitudes, des actions et des pratiques respectueuses des valeurs, de la culture, des croyances, du parcours de vie, de la singularité et des droits et libertés de la personne aînée.

Comment, dans le quotidien auprès d’un proche vulnérable, est-il possible d’adopter des comportements bienveillants? Souvent par de simples gestes.

Lui demander son avis sans présumer de ce qu’il souhaite.
Par exemple : placer une couverture sur ses épaules sans lui demander au préalable, en pensant qu’il a froid.

Lui donner l’occasion de faire des choix.
Par exemple : tenir compte de ses goûts et intérêts.

Le respecter dans sa dignité.
Par exemple : lors d’un soin, assurer son intimité.

Favoriser sa participation sociale.
Par exemple : reconnaître ses forces en lui proposant des occupations et activités valorisantes.

 

Ressources pour obtenir de l’aide

Si, pensez vivre ou vivez de la maltraitance ou si vous en êtes témoins, vous pouvez contacter la ligne Aide Abus Ainés. Elle offre un service confidentiel, bilingue et gratuit, de 8h à 20h, 7 jours sur 7.

Ligne aide abus ainés

Les ressources suivantes peuvent également vous venir en aide selon la situation.

911 Pour signaler une urgence ou un danger immédiat. Disponible 24h sur 24, 7 jours sur 7.
811 Pour parler à un professionnel de la santé ou un intervenant social et obtenir des conseils si la situation ne demande pas une assistante immédiate. Disponible 24h sur 24, 7 jours sur 7.
211 Pour se voir orienter vers les ressources sociales et communautaires de la grande région de Montréal.
Plus de 5000 organismes disponibles, service multilingue en 200 langues.
Disponible de 8 à 18h, 7 jours sur 7.

Service d’Accueil, analyse, orientation et référence du CLSC (AAOR)

Pour obtenir tout service de nature sociale ou psychologique de la part de son CLSC d’appartenance. Disponible du lundi au vendredi de 8h à 20h par téléphone. Un suivi à court terme (2 à 3 rencontres) peut être offert selon la problématique. Trouver votre CLSC.

Centre de prévention du suicide 1 866 APPELLE

Pour toutes les personnes qui ont besoin d’être guidées lorsque la détresse amène des idées suicidaires, pour soi ou pour autrui. Disponible 24h sur 24, 7 jours sur 7.
Commissariats aux plaintes et à la qualité des services

Pour signaler toute situation de maltraitance envers les personnes qui reçoivent des services de santé et de services sociaux, qu’ils soient reçus dans une installation ou à domicile.

CISSS de la Montérégie-Ouest
CISSS de la Montérégie-Centre
CISSS de la Montérégie-Est

 

Ressources spécifiques aux résidents du territoire du CISSS de la Montérégie-Ouest

Soutien aux aînés victimes d’abus de la Vallée-du-Haut-St-Laurent Pour se voir orienter vers les ressources dans la région visant à contrer la maltraitance envers les aînés.
Grand Rassemblement des aînés de Vaudreuil et Soulanges Pour rompre l'isolement, développer et maintenir le pouvoir des aînés de 50 ans et plus, par le biais de services d’information, de soutien et d’accompagnement.

 

Ressources spécifiques à l’égard des communautés LGBT+

Interligne

1 888 505-1010

Pour toutes les personnes intéressées ou concernées par l’orientation sexuelle et l’identité de genre. Services gratuits, confidentiels et professionnels, offerts en français et en anglais. Disponible 24h sur 24, 7 jours sur 7.

Le Jag

450 774-1349 ou 1 800-774-1349

Pour des services d’intervention et démystification, notamment auprès des aînés, sur les questions de la diversité sexuelle, de genre et affective.
Fondation Émergence Pour obtenir des outils afin de mieux accueillir la diversité, notamment par le biais du programme Pour que vieillir soit gai, pour des milieux aînés inclusifs.

 

Ressources spécifiques à l’égard des communautés culturelles

Dépliant La maltraitance, ça nous concerne tous

 

Documentation

Publications du ministère de la santé et des services sociaux à l’égard de la maltraitance

Aperçu de la documentation disponible sur cette page :

 

Plan d’action régional pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées 2018-2022

 

Politiques de lutte contre la maltraitance selon le territoire :

 

Capsules vidéo

Capsules thématiques

       Réalisées par le CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal

 

Vidéo À la maison, en situation de maltraitance
    Réalisée par le Gouvernement du Québec dans le contexte de vigilance associé à la COVID-19

 

Capsules thématiques

  1. Qu’est-ce que la maltraitance des personnes aînées?
  2. Quels sont les types de maltraitance envers les personnes aînées?
  3. Favoriser la bientraitance lors d’interventions auprès des personnes aînées

Présentées par l’AQDR Outaouais en collaboration avec Étudiants Bientraitants

 

Vidéo de sensibilisation aux discriminations faites envers les personnes âgées à l’intention des plus jeunes générations

Réalisée par deux étudiantes en Design graphique à l'Université Laval en collaboration avec le Service amical basse-ville

 

Pour en savoir plus

Pour en savoir plus, visitez la page du gouvernement du Québec sur la maltraitance envers les aînés

 

Pour toute information additionnelle, vous pouvez contacter :

Julie Després
Coordonnatrice régionale spécialisée matière de lutte à la maltraitance, région Montérégie
450-462-5120, poste 16042
julie.despres.cisssmc16@ssss.gouv.qc.ca