Mots-clés
Code postal ou adresse (optionnel)

Les visiteurs et les accompagnateurs de nouveau admis dans les hôpitaux

CISSS de la Montérégie-Centre

Longueuil, le 26 juin 2020 – Dans le cadre de la pandémie et du déconfinement qui s’effectue au Québec, le CISSS de la Montérégie-Centre souhaite informer la population que dans certains secteurs d’activités et selon certaines conditions, les visiteurs et les accompagnateurs peuvent dès maintenant de nouveau être admis dans ses hôpitaux.

Tous les détails relatifs à ces changements se retrouvent sur notre site Internet https://www.santemonteregie.qc.ca/centre/coronavirus-covid-19#toc-visites, mais voici un résumé des dernières nouveautés :

 

Visiter un usager hospitalisé

Les visites dans l’un de nos centres hospitaliers sont, depuis le 26 juin, permises entre 14 h et 20 h dans les zones froides, et ce, sous réserve du respect de conditions spécifiques. Une personne hospitalisée peut recevoir un seul visiteur ou proche aidant à la fois et un maximum de 4 personnes différentes est autorisé par période de 24 heures.

 

Accompagner un usager de l’urgence

Les usagers de nos services d’urgence peuvent être accompagnés par une personne, sous certaines conditions.

 

Accompagnateurs d’usagers des soins et services ambulatoires de première et deuxième lignes

L’accompagnement d’une personne est permis si cette dernière est requise médicalement (trouble cognitif, aide à la mobilité ou annonce d’un diagnostic ou traitement pour lequel le médecin demande que l’usager soit accompagné ou autre). Une seule personne (accompagnateur ou proche aidant) est autorisée.

Pour les rendez-vous en oncologie ou en hémodialyse, l’accompagnateur devra respecter des conditions particulières. De plus, une personne pourra être présente, en certaines circonstances, lors des examens d’imagerie médicale. C’est le cas des échographies obstétriques, des examens réalisés pour la clientèle pédiatrique, en perte d’autonomie ou présentant des troubles mentaux.

 

Proches aidants

Il est maintenant possible, sous réserve du respect de conditions spécifiques, qu’une personne proche aidante puisse apporter du soutien à une personne hébergée dans un milieu de vie ou séjournant dans une unité de soins de l’un de nos centres hospitaliers.

 

Importance d’être sans symptôme

Les personnes qui présentent un ou des symptômes compatibles avec la COVID-19 ne pourront être admises à titre de visiteur ou de proche aidant, soit de la fièvre, une apparition soudaine ou l’aggravation de la toux, des difficultés respiratoires, une perte soudaine de l’odorat ou du goût, de même que des douleurs musculaires, une fatigue intense, un mal de tête, une perte importante d’appétit, un mal de gorge et la diarrhée.

Mentionnons également que les personnes suivantes ne pourront visiter un proche :

  • une personne ayant reçu un diagnostic de COVID-19 dans les 28 derniers jours;
  • une personne dont la guérison n’a pas été confirmée;
  • une personne suspectée d’être infectée ou en attente d’un résultat (en isolement).