Intervention de crise et prévention du suicide

Vous n’êtes pas seul!

Si vous pensez qu’il n’existe plus de solution à vos problèmes, si vous êtes en détresse psychologique ou si vous planifiez mettre un terme à vos souffrances en commettant un geste irréparable, sachez qu’il est toujours possible de trouver une solution et d’être aidé.

Parlez-en à quelqu’un qui ne vous jugera pas et qui sera à votre écoute. Peu importe votre âge, vous pouvez communiquer en tout temps avec la ligne québécoise d’intervention suicide au

 1 866 APPELLE (277-3553).

On pourra aussi vous guider vers des ressources et des services appropriés.

Les jeunes peuvent aussi obtenir une écoute et une aide en appelant Tel-jeunes au 1 800 263-2266 ou Jeunesse j’écoute au 1 800 668-6868 ou en consultant les sites Internet : teljeunes.com ou jeunessejecoute.ca.

Ouvrez l’œil!

Le suicide a de multiples visages et il est souvent difficile de reconnaître un comportement suicidaire. C’est pourquoi il faut ouvrir l’œil et ne pas toujours se fier aux apparences. Si vous êtes inquiet pour un proche, si vous vous demandez ce qu’il faut faire ou comment agir, vous pouvez obtenir de l’information et de l’aide à ces mêmes numéros (1 866 APPELLE ou 277-3553).

Vous pouvez également communiquer avec un des centres de prévention du suicide et centres de crise, des organismes partenaires du réseau de la santé et des services sociaux de la Montérégie.

L’Accès : centre d'intervention de crise pour le territoire Pierre-Boucher
450 679-8689

Centre de prévention du suicide de la Haute-Yamaska
35, rue Dufferin, bureau 302
Granby (Québec)  J2G 4W5
450 375-4252

Contact Richelieu-Yamaska
420, rue Concorde
Saint-Hyacinthe (Québec)  J2S 4N9
450 774-6952

Ressources de transition le Tournant
414, rue Salaberry
Salaberry-de-Valleyfield (Québec)  J6T 2K3
450 371-4090

Centre de prévention du suicide du Haut-Richelieu
136, rue Champlain
Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec)  J3B 6Z1
450 348-6300

Maison sous les arbres
2, boul. d’Anjou
Châteauguay (Québec)  J6K 1B7
450 699-5935

Centre de prévention du suicide Pierre-De-Saurel
120, Chemin Sainte-Anne
Sorel-Tracy (Québec)  J3P 1J8
450 746-0303

Haut de page

Service aux endeuillés par suicide

Les installations du territoire Pierre-Boucher offrent également des services aux personnes dont un proche est décédé à la suite d’un suicide. Les proches sont rencontrés afin d’obtenir un support rapide et d’être orientés vers des services adéquats. Cette rencontre a lieu dans les jours suivant le décès et tient compte du rythme des événements qui peut varier d’une famille à l’autre. Également, en fonction de la situation, une équipe peut se déplacer dans le milieu à la suite d’un décès par suicide. Pour information : 450 468-8080

Formation sur la prévention suicide

L'établissement offre également aux organismes partenaires de son réseau local de services des formations visant la prévention du suicide, telles que : formation à l’intervention de crise suicidaire, en prévention du suicide, en postvention. Il offre également du support à l’élaboration de protocole en postvention. Pour information : 450 468-8080

Haut de page

Suivi intensif dans le milieu (SIM)

Ce service est destiné à des personnes qui présentent des troubles de santé mentale sévères et persistants souvent associés à l’alcoolisme, à la toxicomanie et à des problèmes judiciaires. Ces personnes démontrent un fonctionnement chaotique en société, comptent de nombreuses hospitalisations et sont réfractaires aux modes de suivi habituels.

C’est un service en deux volets : le PACT et le SIV. Il est offert par les services ambulatoires du département de psychiatrie de l’Hôpital Pierre-Boucher et s’adresse à une clientèle adulte atteinte de problèmes de santé mentale sévères et persistants.

Un suivi intensif, ça ressemble à quoi?

• Services de traitement, de réadaptation et de soutien dans le milieu de vie
• Suivi individuel à domicile par une équipe multidisciplinaire
• 2 à 14 visites par semaine
• Les intervenants aident la personne suivie à :

  • se trouver un logement approprié
  • établir et à respecter un budget pour ses besoins essentiels
  • prendre de bonnes décisions
  • traverser les situations stressantes qui menacent l’équilibre de vie
  • s’intégrer dans la communauté : retour aux études, intégration au marché du travail
  • maintenir/améliorer les activités de la vie quotidienne (ménage, épicerie, transactions bancaires, prise de médicaments, rendez-vous médicaux, etc.)

• Support à la famille (enseignement, résolution de problèmes)

Pour en savoir plus, parlez-en à votre psychiatre ou à votre médecin traitant. C’est le psychiatre traitant du département de psychiatrie de l’Hôpital Pierre-Boucher qui réfère les patients au Suivi intensif dans le milieu (SIM).

Haut de page

PACT (Program of Assertive Community Treatment)

Le PACT (Program of Assertive Community Treatment)est formé d’une équipe interdisciplinaire (psychiatres, infirmières, travailleurs sociaux, éducateurs spécialisés, intervenants en toxicomanie, psychoéducateurs) offrant un éventail de services, principalement au domicile de l’usager ou dans la communauté, et ce, plusieurs fois par semaine.

Le SIV (suivi d’intensité variable)

Le SIV (suivi d’intensité variable) offre des services à domicile et dans la communauté, assurés par des professionnels travaillant conjointement avec le psychiatre traitant et son équipe. L’intensité du service offert peut varier entre 2 à 7 rencontres par mois, en fonction des besoins spécifiques.

Haut de page









































 


Trouver un service

Carte du réseau de la montérégie 

Voir la
carte

Carte du réseau de la montérégie 

Voir la
carte

Appelez info-santé