Grève le 21 et 22 juin

CISSS de la Montérégie-Est

Une grève des employés de l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) et de la Fédération de la santé et des services sociaux, affiliée à la Confédération des syndicats nationaux (FSSS-CSN) touchera nos installations le lundi 21 et le mardi 22 juin prochains. Malgré que tout ait été planifié avec les différentes parties prenantes pour limiter les impacts sur nos usagers et résidents, nous souhaitons vous informer des  incidences de la grève qui sont à prévoir pour ces deux journées sur les soins et les services.

  • Toutes Les cafétérias de nos installations seront fermées ces deux journées. Seuls les services de repas et de collations pour nos usagers seront maintenus, Les visiteurs et les proches aidants, les médecins et les employés sont invités à se prévoir un repas alternatif. Dans certaines installations, des machines distributrices sont disponibles, au besoin.
  • Si des modifications doivent être apportées à un rendez-vous planifié le 21 ou 22 juin,  les usagers concernés seront contactés personnellement. 
  • Les demandes d'accès aux dossiers des patients formulées lors de ces journées seront traitées ultérieurement et  une réponse  sera transmise par  envoi postal.
  • Les demandes téléphoniques adressées aux  cliniques et pour les médecins de familles pourraient être prises en charge et traitées ultérieurement.
  • Bien que différentes mesures soient mises en place pour limiter les impacts, il  est possible que le temps d’attente soit plus long pour obtenir certains soins et services lors de ces deux jours de grève.

Notre organisation souhaite offrir des soins et des services de qualité,  sécuritaires à nos usagers et nos résidents malgré la situation de grève qui est par ailleurs encadré par la Loi assurant le maintien des services essentiels dans le secteur de la santé et des services sociaux.  

Il est à noter que les activités de vaccination et de dépistage seront cependant entièrement maintenues durant la période de la grève, tout comme le fonctionnement normal de nos urgences et de nos unités de soins intensifs.

Nous vous remercions de votre collaboration et sommes désolés des inconvénients que cela peut engendrer.